homebanner homebanner homebanner homebanner homebanner homebanner

D’autres feuilles comestibles

Plantes Comestibles: Le guide pour vous inspirer a choisir et cultiver des plantes comestibles hors du commun

 

La plupart des feuilles que nous cultivons pour la consommation sont des plantes annuelles, ce qui pose tous les problèmes associés à ce type de cultures tels que bécher la terre, préparer les planches, semer les graines, désherber, encore désherber et toujours désherber. Ce chapitre se concentre sur quelques-unes des nombreuses plantes vivaces que l’on peut cultiver pour leurs feuilles dans le jardin et qui demandent seulement une fraction de ce travail et produisent souvent des récoltes totales plus importantes. Alors que de nombreuses espèces vivaces demandent du temps avant de pouvoir être récoltées, en cultivant des vivaces pour leurs feuilles vous pourrez obtenir au moins une petite récolte dès la première année, et des récoltes de plus en plus importantes les années suivantes. La variété de goûts et de textures est tout à fait impressionnante, surtout pour les gens qui considèrent qu’une salade n’est composée que de laitue, d’oignons nouveaux, de concombre et de tomates.

En cultivant certaines des plantes décrites ci-dessous, il est possible d’obtenir des salades composées d’un grand nombre de feuilles différentes, certaines au goût assez doux que l’on peut ajouter en quantité pour former le corps de la salade, d’autres au goût plus fort qui pourront servir de condiment. Ces goûts plus forts peuvent être très sucrés, souvent accompagnés d’une touche de réglisse. Ils peuvent être acides, avec un goût citronné. Certaines feuilles ont un goût plus salé, souvent avec une saveur d’ail ou de moutarde, et d’autres encore sont très épicées. Non seulement il existe tous ces choix de saveurs, mais ces feuilles sont également l’aliment le plus nutritif qui soit. Parmi leurs nombreux bénéfices sur la santé, ces feuilles sont des sources importantes de vitamines et de minéraux, contenant une protéine de très bonne qualité et nous apportant les fibres essentielles à notre alimentation. Voir le chapitre ‘L’or vert: les feuilles de la vie’ pour plus de détails à ce sujet.

L’éventail des plantes de la liste ci-dessous est assez large, et vous pourrez y trouver des plantes à cultiver dans n’importe quel recoin de votre jardin. Il est donc très difficile de donner des notes générales sur leur culture, bien qu’un guide rapide vous soit présenté. Pour plus de détails sur chaque plante, veuillez consulter la base de données sur PFAF.org.

Agastache foeniculum

 

L’AGASTACHE FENOUIL mesure environ 75 cm d’envergure, préfère une exposition ensoleillée et un sol sec et bien drainé. Elle n’est pas rustique dans les régions plus froides du climat tempéré, tolérant des températures hivernales comprises entre -5°C et -10°C. Bien qu’elle soit facile à cultiver, ses jeunes pousses printanières craignent les attaques de limaces et il faudra donc les protéger à cette période. Les plantes fleurissent entre le milieu et la fin de l’été, et bien qu’elles ne soient en aucun cas remarquables, les fleurs attirent les abeilles et les papillons.

Les feuilles, disponibles dès le milieu du printemps et jusqu’au début de l’automne, ont un goût sucré d’anis. Délicieuses crues, ajoutées à une salade composée, on peut également les utiliser cuites comme condiment, surtout avec des fruits acides. Le seul inconvénient de ces feuilles est qu’elles peuvent assécher la bouche et il ne faut donc pas en manger trop à la fois.

 

Les Alliums

Tous les membres de ce genre botanique, qui comprend les oignons, les poireaux et l’ail, sont comestibles. En choisissant judicieusement, il est possible d’avoir des feuilles fraiches toute l’année pour utiliser dans des salades et comme condiment dans les plats cuisinés. L’intensité du goût varie de l’oignon doux à l’ail très fort. Nous ne donnerons ici qu’une liste restreinte de nos espèces favorites et pour plus d’information veuillez vous reporter au site internet pfaf.org, sur la page intitulée ‘Allium species – the Perennial Onions’ . A moins que le contraire ne soit indiqué, tous les membres de ce genre demandent un sol bien drainé et une exposition ensoleillée. En général, ils ne poussent pas bien près des mauvaises herbes bien qu’il y ait des exceptions.

 

Allium cepa. L’oignon commun fait partie de cette espèce mais nous n’en parlerons pas ici. Il existe cependant une forme très intéressante et productive qui s’appelle L’OIGNON PERPETUEL. Cette espèce pousse de façon similaire à la ciboulette, formant rapidement une large touffe. Les tiges ont un goût léger d’oignon et on peut les utiliser comme des oignons nouveaux dans une salade ou comme condiment dans les plats cuisinés. Les tiges sont persistantes et la plante est rustique, on peut donc la consommer toute l’année, même pendant les hivers assez rudes.

 

Allium fistulosum. La culture et le goût de la CIBOULE sont assez similaires à ceux de l’espèce ci-dessus. Elle n’est pas aussi rustique et la plante disparaitra pendant les hivers rudes. Cependant, elle repoussera au printemps lorsque les températures seront plus clémentes.

 

Allium neapolitanum. L’AIL BLANC mesure environ 30 cm de haut, et forme une touffe qui s’étend progressivement. Ses tiges ont un goût délicieux et sucré dans la bouche, suivi d’une saveur d’ail assez forte. Cette plante aime une exposition ensoleillée et chaleureuse, et n’est pas très rustique au sud de la Loire. Elle pousse à l’automne, nous offrant ses tiges durant tout l’hiver et fleurit ensuite au printemps avant de disparaitre jusqu’à l’automne suivant.

 

Allium schoenoprasum. La CIBOULETTE est peut-être trop connue pour être incluse ici mais il vaut la peine de vous rappeler qu’elle est très productive et peut vous fournir des tiges au goût assez doux d’oignon dès la fin de l’hiver et jusqu’à la fin de l’automne.

 

Allium triquetrum. L’AIL A TROIS ANGLES s’est naturalisé dans le sud-ouest de l’Angleterre où il forme souvent de grandes colonies dans des endroits légèrement ombragés. Cette plante est idéale pour planter au pied d’une

haie ou en bordure de bois. Comme l’espèce précédente, elle pousse l’hiver et est dormante pendant l’été. Les tiges ont un goût d’oignon et d’ail et peuvent être utilisées en grande quantité dans les salades.

 

Comme l’espèce précédente, cette plante ne résiste pas très bien au froid bien qu’avec la protection d’arbres et d’arbustes dans les bois, elle peut survivre dans de nombreuses régions.

 

Allium tuberosum. La ‘CIBOULETTE CHINOISE’ (‘Chinese chives’ ou encore ‘Garlic Chives’ en Anglais) forme une touffe d’environ 30 cm de haut et qui s’étend lentement. Comme son nom commun l’indique en Anglais, le goût agréable de ses tiges est un mélange d’ail et de ciboulette. Elles sont disponibles du milieu du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Cette plante peut pousser toute l’année dans les régions les plus chaudes et donc, si vous la mettez en pot à la fin de l’été et la placez sur le bord de la fenêtre de la cuisine, vous pourrez récolter des feuilles tout au long de l’hiver.

 

Allium ursinum. L’AIL DES OURS ou Ail sauvage est une plante indigène qui forme de grandes colonies dans les bois.

Si elle ne pousse pas à l’état sauvage près de chez vous, il est très facile d’introduire cette plante dans un endroit ombragé du jardin. Elle prendra soin d’elle-même et vous apportera ses feuilles au goût d’ail dès la fin de l’hiver et jusqu’à la fin du printemps.

 

Atriplex halimus

 

Le POURPIER DE MER est un arbuste à feuilles persistantes mesurant 1,50 mètre d’envergure. Il lui faut une exposition très ensoleillée et un sol bien drainé et il peut former une bonne haie. Au lieu de passer votre temps à tailler des haies, faites pousser cette espèce et taillez-la en récoltant ses jeunes pousses pour les utiliser en salade à la place d’épinards. Les feuilles ont un goût salé très particulier. Le seul problème est que la plante produit très peu de pousses en hiver, la récolte à ce moment de l’année devra donc être très modérée. Dès que le printemps arrive, la plante explose et produit de jeunes pousses vigoureuses que l’on peut alors récolter en grande quantité. Quand vous récoltez les feuilles, ne les détachez pas des tiges, coupez plutôt toute la tige. Pour les utiliser en salade, coupez 3 à 5cm, mais si vous souhaitez les faire cuire, vous pouvez couper les jeunes pousses jusqu’à 25cm de long. Quand on les fait cuire légèrement à la vapeur, les feuilles gardent bien leur saveur et leur texture, remplaçant parfaitement l’épinard.

 

La plante résiste très bien au vent, tolère les sols très salés ainsi que la sècheresse. Elle constitue donc la haie parfaite pour les régions maritimes. Elle ne résiste pas au froid partout, elle perd son feuillage si les températures passent en-dessous de -5°c pendant plusieurs jours, et meurt souvent quand les températures passent un peu en-dessous de -10°C.

 

 

 

Brassica oleracea

 

Cette espèce comprend les légumes les plus communs comme le chou, le chou-fleur et les choux de Bruxelles.Bien que ces plantes soient bisannuelles, il existe aussi quelques formes vivaces. Bien qu’elles ne soient pas très connues, ces plantes vivaces font partie des plantes les plus productives que l’on peut cultiver dans un jardin. Toutes préfèrent une exposition ensoleillée mais conviennent à tous les types de sol, réussissant bien dans les terres très argileuses. Elles n’aiment pas les sols trop acides.

 

La vrai forme sauvage de B. Oleracea est le chou sauvage ou “chou des falaises”, il est encore présent dans certaines régions de bord de mer. Plante vivace à feuilles persistantes à courte durée de vie, elle peut mesurer 1,2 mètre de haut. Les feuilles ont un goût plus fort que celles des espèces cultivées, et peuvent parfois avoir une amertume prononcée, surtout en hiver. Cependant, une fois cuit, vous trouverez sûrement ce légume tout à fait acceptable. Les plantes vivent en général pendant 3 à 5 ans, bien que certaines puissent survivre 10 ans ou plus.

 

Alors que la plupart des plantes développées à partir du chou sauvage ont perdu leur caractère vivace, quelques formes ont au contraire augmenté ce caractère. Par exemple, le chou perpétuel. Cette plante peut mesurer jusqu’à 2 mètres de haut, et vivre jusqu'à 20 ans. Les feuilles vert foncé au goût léger sont plissées et ressemblent au chou cabus, bien qu’il ne pomme pas. Vous récoltez les jeunes pousses quand elles mesurent 5-25cm de long. Elles remplacent très bien le chou.

 

Une variété de chou frisé appelé ‘Daubenton’ est une forme vivace très intéressante. A peu près de la même taille que l’espèce précédente, les feuilles ont un goût un peu plus fort mais sont tout de même un légume très acceptable cuit.

 

 

Bunias orientalis

 

La Roquette d'Orient forme une touffe de 75cm d’envergure environ. C’est une plante très facile à cultiver, qui se plait dans tous les types de sols et préfère une exposition ensoleillée bien qu’elle puisse également s’établir dans la mi ombre d’un jardin forestier. Les plantes tolérent également très bien qu’on les néglige et, une fois établies, poussent très bien même dans les herbes hautes.

 

Les jeunes feuilles ont un goût très doux qui se situe entre le chou et le radis. Elles vont très bien dans une salade composée et cuites, sont un excellent légume. Elles sont disponibles tôt dans l’année, en général vers la fin de l’hiver et la plante continue à produire des feuilles jusqu'à la fin de l’automne, avec une petite pause lorsqu’elle est en fleur.

 

 

Les Campanules

 

Vaste genre botanique qui comprend de nombreuses plantes ornementales magnifiques. Elles sont en général faciles à cultiver, la plupart préférant une exposition ensoleillée et toutes un sol bien drainé. Elles ne sont pas très susceptibles aux maladies ou parasites bien que les limaces adorent les feuilles et peuvent décimer une plante par temps pluvieux.

 

Les feuilles de tous les membres de ce genre botanique sont plus ou moins comestibles, et les feuilles de certaines plantes sont tellement bonnes qu’on se demande pourquoi elles ne sont pas plus connues. Seules quelques-unes de nos variétés préférées sont mentionnées ici, mais vous pouvez goûter à n’importe quelle espèce qui pousse dans votre jardin étant donné qu’aucune n’est toxique.

 

C. persicifolia. Cette espèce mesure jusqu’à environ 1 mètre de haut, et s’étend rapidement au niveau des racines pour former des touffes. Elle pousse aussi bien à mi-ombre qu’en plein soleil, et se plait en bordure d’un bois. Les feuilles sont assez fines, elles ont un goût un peu sucré très plaisant et on peut les utiliser en salade. Pendant les hivers doux, ou lorsqu’elles sont protégées par un bois, les plantes produisent souvent des feuilles pendant l’hiver et on peut donc les récolter toute l’année. La sous-espèce C. persicifolia crystalocalyx a des feuilles plus larges et est donc meilleure à cultiver pour la consommation.

 

C. poscharskyana. est une plante basse à feuilles persistantes. Mesurant environ 20cm de haut, elle s’étend rapidement au niveau des racines pour former de grandes touffes et est donc un couvre-sol idéal au soleil ou à mi ombre. Tolérant très bien la sècheresse, elle pousse même dans les murs en brique. Les feuilles ont un goût un peu suave, et une texture un peu épaisse. Cette plante donnent des feuilles pendant l’hiver qui sont parfaites pour ajouter à une salade.

 

C. portenschlagiana est assez similaire à l’espèce ci-dessus et peut être utilisé de la même façon.

 

C. takesimana. Poussant jusqu’à 50 cm de haut et s’étendant rapidement par les racines, les feuilles et les tiges de la plante ont un goût très proche de la laitue iceberg.

On peut les récolter dès le début du printemps et jusqu’à l’automne, bien qu’elles soient un peu amères en été.

 

C. versicolor. Mesurant jusqu’à 1,2 mètres de haut, c’est une excellente salade. Les feuilles sont délicieusement sucrées comme les petits pois. Les plantes ont une racine pivotante et ne s’étendent pas. Elles forment une rosette de feuilles à la base en hiver et on peut les récolter en petite quantité pendant les hivers cléments, et ensuite en plus grande quantité au printemps et en été. Malheureusement, cette plante n’est pas très rustique ni très productive. Elle est également très susceptible aux attaques de limaces. Cependant, avec un peu d’attention, elle vous récompensera par de délicieuses salades et des fleurs magnifiques du milieu de l’été à l’automne.

 

 

Cichorium intybus

 

La CHICORÉE amère présente une rosette de feuilles pouvant mesurer jusqu’à 50 cm de haut, mais lorsqu’elle fleurit, elle produit des tiges rameuses pouvant mesurer 1,5 mètres de haut. Elle préfère une exposition ensoleillée et tolère les sols modérément fertiles et bien drainés qui retiennent l’humidité, bien qu’elle préfère les sols calcaires.

 

Les feuilles de chicorée sont assez amères et on ne peut pas les manger en grande quantité. Cependant, elles sont très nutritives et surtout bénéfiques pour le fonctionnement du foie et des reins. La meilleure façon de les consommer est peut-être de les couper finement et de les ajouter en petite quantité à des salades composées qui contiennent également des feuilles plus sucrées. Cela vous permettra d’en obtenir les bénéfices sans vraiment remarquer leur amertume. La chicorée est l’une des espèces de salade les plus productives en hiver bien que malheureusement il vous faudra semer les graines de certains cultivars chaque année pour obtenir des feuilles en hiver, voir le chapitre ‘Salades d’hiver’ pour plus d’informations.

 

 

Hibiscus syriacus

 

L’ALTHEA est un arbuste à feuilles caduques qui peut atteindre 3 mètres de haut et 2 mètres de large, bien que l’on puisse le garder plus petit en le taillant. On peut le planter comme haie. Il préfère un sol riche en humus et un emplacement abrité en plein soleil et se plait dans tous les sols d’ une qualité bonne à modérée. Cet arbuste est rustique jusqu'à environ -20°c mais il ne se développera vraiment que dans les régions chaudes à cause de sa floraison tardive. Pendant leur jeunesse, ces arbustes sont assez sensibles et dans les climats plus frais, il leur faudra une protection durant les premiers hivers.

 

On peut manger les feuilles crues ou cuites. Elles ont un goût très léger de noisette, et sont un peu fermes mais on peut les ajouter à une salade.

 

 

Malva moschata

 

La MAUVE MUSQUEE est une plante très facile à cultiver qui se plait dans la plupart des sols, bien qu’elle préfère un sol assez bien drainé et relativement fertile et une exposition ensoleillée.

 

Les feuilles sont disponibles dès le début ou le milieu du printemps, et jusqu’à la floraison en été. Si on taille les plantes à ce moment, elles produiront de nouvelles feuilles vers la fin de l’été ou le début de l’automne. Les feuilles ont un goût doux et plaisant et une texture mucilagineuse très bénéfique au système digestif. On peut utiliser ces feuilles en quantité en salade, et elles remplacent très bien la laitue.

 

M. alcea est une espèce très proche qui peut être utilisée de la même façon.

 

 

Montia perfoliata (Claytonia perfoliata)

 

La CLAYTONE de CUBA est une annuelle assez éphémère qui se ressème toute seule très facilement et vous n’en manquerez donc jamais. Poussant jusqu'à 15cm de haut, elle forme en général un tapis, idéal comme couvre-sol.

Elle préfère un sol tourbeux même si elle peut également se développer dans des sols très pauvres et secs et adore l’ombre des arbres. Les feuilles ont un goût assez fade et une texture mucilagineuse, elles sont très bonnes en salade et sont disponibles tout au long de l’année, même pendant les hivers très rudes.

 

M. sibirica est une espèce très proche. Elle est beaucoup plus vivace et peut s’établir même dans l’ombre dense des hêtres. Les feuilles ont un goût plus prononcé, avec une saveur terreuse de betterave crue qui ne plait pas à tout le monde.

 

 

Myrrhis odorata

 

Le CERFEUIL MUSQUE pousse jusqu’à 1 mètre d’envergure. Il préfère un sol riche et humide et une exposition à l’ombre et se plait très bien en bordure d’un bois. Les feuilles ont un très bon goût anisé et sont délicieuses ajoutées à une salade composée. On les utilise également comme herbe pour parfumer les légumes et on peut les faire cuire avec des fruits pour diminuer leur acidité. La plante produit des feuilles fraiches dès la fin de l’hiver et jusqu’au début de l’hiver suivant.

 

 

 

Oxalis deppei

 

Le TREFLE à QUATRE FEUILLES est une plante bulbeuse très jolie qui forme une cascade de feuilles et de fleurs d’environ 25cm de haut et 15cm de large. Facile à cultiver, il préfère un sol sableux et une exposition chaude, sèche et ensoleillée et n’aime pas les sols secs ou lourds. Il n’est rustique à l’extérieur que dans les régions tempérées plus clémentes, tolérant des températures jusqu’à environ -5°C ou un peu plus basses si le sol est bien drainé. Cependant, les bulbes sont faciles à récolter à la fin de l’automne et peuvent être conservés pendant l’hiver dans un endroit frais à l’abri du gel, afin de les replanter au printemps. Dans les régions où les hivers sont plus doux, un paillage est en général suffisant pour protéger les bulbes et ils produiront donc en général plus de feuilles et de fleurs l’année suivante. Les feuilles peuvent être récoltées dès la fin du printemps et jusqu’aux gelées d’automne. Elles ont un très bon goût citronné et accompagnent très bien les salades.

 

 

Peltaria alliacea

 

Le CRESSON D’AIL en anglais est une plante vigoureuse qui s’étend rapidement. Il peut mesurer jusqu’à 30cm de haut et est un bon couvre-sol qui aime une exposition ensoleillée ou mi-ombre. Il préfère un sol léger, humide et fertile mais n’est pas trop difficile.

 

Plante à feuilles persistantes, ses feuilles comestibles sont disponibles toute l’année, à part en été pendant les quelques semaines de floraison et de formation des graines. Ses feuilles ont un goût d’ail ou de moutarde assez prononcé et sont délicieuses ajoutées à une salade ou à des plats cuisinés. Cependant, elles deviennent assez amères quand il fait chaud.

 

 

Reichardia picroides

 

Ressemblant quelque peu à un pissenlit, la TERRE-GREPE mesure environ 30cm d’envergure, formant une rosette de feuilles à la base. Elle est facile à cultiver dans tous les sols assez fertiles et bien drainés, au soleil bien qu’elle préfère être à l’ombre en été où elle produira des feuilles de meilleure qualité. Elle n’est pas rustique partout, tolérant des températures jusqu’a -5 ou -10°c. Elle est plus rustique lorsqu’elle pousse dans un sol pauvre, bien que ses feuilles ne soient alors pas aussi tendres ou abondantes. Ken Fern a observé que cette plante résiste très bien aux limaces, même dans un jardin infesté.

 

Les feuilles ont un goût agréable, un peu suave. Elles remplacent très bien la laitue. Contrairement à la plupart des salades, les feuilles plus anciennes ont souvent un goût plus sucré et plus agréable que les plus jeunes et restent sucrées même quand la plante est en fleur. Coupez la plante régulièrement en été pour qu’elle produise de nouvelles feuilles et que la récolte en soit plus facile. Dans les régions aux hivers doux, les feuilles sont disponibles toute l’année.

 

 

Rumex acetosa

 

L’OSEILLE est une plante très facile à cultiver et très tolérante qui peut pousser jusqu’à 50cm de haut et 30cm de large. Elle se plait dans tous les types de sols bien qu’elle préfère un sol assez humide, bien-drainé et relativement fertile et une exposition ensoleillée. Une fois établies, les plantes demandent vraiment peu d’entretien, et survivent et produisent de délicieuses feuilles même au milieu des mauvaises herbes. Elles poussent très bien dans les endroits les plus ensoleillés du jardin forestier.

 

Les feuilles ont un goût acidulé délicieux en salade et on peut également les utiliser cuites comme des épinards. On peut aussi les grignoter en travaillant au jardin, car elles ont un effet très rafraichissant en bouche et désaltérant. Il existe quelques variétés nommées de cette espèce qui ont été sélectionnées pour leurs feuilles plus grandes et leur réticence à fleurir. Par exemple, Ken Fern a cultivé une forme polonaise qui ne fleurit qu’une fois tous les sept ans et produit de grandes feuilles en abondance, ainsi que de plus petites feuilles tout au long de l’hiver.

 

 

Rumex scutatus

 

L’OSEILLE RONDE a un goût similaire à la plante ci-dessus même s’il est peut-être un peu plus fragile. Elle est également très productive, bien que ses feuilles soient plus petites. C’est une plante qui tolère très bien la sècheresse et peut même pousser dans les murs de pierre.

 

 

Taraxacum officinale

 

Le PISSENLIT est une mauvaise herbe commune dans les pelouses, mesurant environ 30cm de haut et dont la floraison abondante apparait au printemps. Plante très facile à cultiver, elle se plait dans tous les types de sols, mais préfère une terre bien drainée et riche en humus, acide ou alcaline, une exposition ensoleillée ou mi-ombre.

 

Comme la chicorée mentionnée ci-dessus, les feuilles de pissenlit sont assez amères mais sont très bonnes pour la santé. Si elles sont coupées finement et ajoutées en petite quantité à une salade composée, leur amertume n’est pas trop proéminente. La façon la plus facile de cultiver des pissenlits est de simplement les laisser pousser dans la pelouse. Les pissenlits vous apporteront des feuilles comestibles tout au long de l’année, et ils embelliront également votre pelouse pendant leur floraison printanière. Il existe également des formes cultivées de pissenlit, qui ont apparemment un meilleur goût, mais tout cela dépend de l’opinion de chacun.

 

 

Tilia cordata

 

Le TILLEUL à petites feuilles préfère les sols humides argileux et alcalins ou neutres mais il peut également s’établir dans un sol légèrement acide. Par contre, sa croissance sera faible si la terre est trop humide ou trop sèche. La plante tolère très bien les expositions au vent et se plait au soleil ou à mi-ombre.

 

Les jeunes feuilles ont un goût assez doux et légèrement sucré, avec une texture quelque peu mucilagineuse. Elles sont excellentes en salade ou dans un sandwich et on peut les utiliser en grande quantité quand elles sont disponibles. Les tilleuls produisent en général de nombreuses pousses à la base de leur tronc et on peut souvent récolter ces feuilles du milieu du printemps au début de l’automne.

 

L’inconvénient de cet arbre est que les feuilles attirent les pucerons. Ces pucerons produisent des secrétions sucrées qui tombent des feuilles sur le sol et attirent à leur tour la fumagine. Les plantes qui poussent sous un tilleul ont donc toutes les chances de se retrouver couvertes de cette moisissure.

 

Tous les autres membres de ce genre botanique produisent également des feuilles comestibles, bien que certaines soient plutôt fermes. Nous vous recommandons nos deux autres espèces indigènes, T. platyphyllos et T. x vulgaris.

 

 

Urtica dioica

 

Les ORTIES cuites sont un légume excellent et très nutritif. On les trouve en général dans la nature et il n’est donc pas nécessaire de les cultiver. Si vous le désirez, et ce sont d’excellentes plantes pour le jardin écologique ainsi que pour de nombreuses autres utilisations, elles préfèrent un sol riche en phosphate et en azote.

 

Les jeunes feuilles remplacent très bien l’épinard et sont également utilisées dans la préparation de soupes. Cependant, elles ont une odeur de poisson pendant la cuisson que l’on peut trouver désagréable. Les orties sont très nutritives et se digèrent facilement, elles sont riches en minéraux (surtout en fer) et vitamines (particulièrement A et C). N’utilisez que les jeunes feuilles car les plus avancées peuvent provoquer des troubles des reins et veillez à mettre de bons gants pour la récolte afin de ne pas être piqué. La cuisson des orties ou le fait de les faire sécher, neutralise totalement cet effet et les rend propres à la consommation.

 

      You can download this page as a PDF

 

Plant Uses

Edible Uses
Medicinal Uses
Other Plant uses
Woodland Gardening
Why Perennial Plants?
Top Edible Plants
Top Medicinal Plants
Garden Design
Habitats
Translations

Twiter      Facebook

Content

Content Help
Bookshop
Support Us
Blog
Links
Old Database Search
Suppliers
Contact
About Us
News
Sign In

PFAF Newsletter

Stay informed about PFAFs progress,
challenges and hopes by signing up for
our free email ePost. You will receive
a range of benefits including:
* Important announcements and news
* Exclusive content not on the website
* Updates on new information &
functionality of the website & database

We will not sell or share your email address.
You can unsubscribe at anytime.